Médication

S’il n’existe pas encore de traitement pour éliminer la cause de la rectocolite hémorragique, il existe bien quelques médicaments qui peuvent traiter la rectocolite hémorragique de façon efficace. On distingue la médication pour la traitement des poussées et les traitements d’entretien.

Lors des poussées, on essaye de stabiliser la maladie active, et pendant ce qu’on appelle les phases de rémission, on tente de garder la maladie sous contrôle. Savoir quel médicament est le plus indiqué ne dépend pas seulement de l’évolution ou de la gravité de la maladie, cela peut varier aussi de personne en personne. Pour définir quelle traitement est la plus recommandée pour vous, il vous faut consulter un médecin.

Voici les 5 types de médicaments les plus prescrits:

1. Les 5-aminosalicylates

2. Les corticostéroïdes

3. Les immunosuppresseurs

4. Les anti-intégrines

5. Les antagonistes ou inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale alpha (aussi abrégés anti-TNFα)

Pour plus d’informations quant à l’utilisation et les effets secondaires de ces différentes médications, vous pouvez consulter leurs notices via le Centre Belge d’Information Pharmaceutique (CBIP).

Autre médication

Autres médications possibles prescrites par les médecins pour le traitement de la rectocolite ulcéreuse :

  • Antibiotiques
  • Antidiarrhéiques
  • Préparations vitaminées
  • Antidouleurs

Les antibiotiques : qu’est-ce que c’est et comment fonctionnent-ils ? Vous saurez tout en regardant cette vidéo.

Votre système immunitaire

Certains traitements peuvent avoir un impact sur votre système immunitaire.

Référence

Remerciements au Dr. Hindryckxs (UZ Gent) pour sa collaboration aux vidéos et textes.