Adapter sa vie

Au fil des ans, j’ai adapté ma vie à la réalité de ma maladie. Maux de ventre permanents, fatigue, un petit accident sur le chemin du supermarché, … Tout cela, je l’ai accepté. Lorsque j’allais au supermarché, je portais un long chandail. Ce faisant, personne ne remarquerait si j’avais un accident. J’avais également toujours du papier toilette et des sous-vêtements dans mon grand sac à main. Et dans ma voiture, il y avait toujours d’autres choses en réserve.

À présent, ma maladie est plus stable. Je peux abandonner ces mesures de précaution une par une. C’est surprenant comme j’ai oublié cette période où j’étais tout le temps malade.

Rêver de Werchter Classic

Auparavant, j’étais également très gênée, à présent, j’en parle davantage. Et j’ose demander où sont les toilettes. La seule chose avec laquelle j’ai encore un problème, ce sont les festivals. Mon mari et moi sommes amateurs de musique. J’aimerais beaucoup, par exemple, me rendre à Werchter Classic, mais je n’ose pas encore.

J’ai encore eu récemment un petit accident pendant un spectacle, malgré nos sièges près du couloir. J’ai dû tout d’un coup me rendre aux toilettes, mais j’y suis arrivée trop tard. Heureusement, j’avais mon sac à main et j’ai pu me changer sur place et revenir discrètement dans la salle. En pareille circonstance, je pense que tout le monde a tout vu, alors que je sais que ce n’est pas le cas.

Partagez cette page

Inge sur ...


Inge souffre de colite ulcéreuse