Apprendre à écouter mon corps

Il m’a fallu longtemps avant de trouver un équilibre. J’ai été moralement au plus bas et j’ai vécu des moments très pénibles, particulièrement au niveau chirurgical.

Lors de mes traitements, j’ai écouté non seulement les médecins, mais aussi mon propre corps. On doit prendre soin de soi comme on le ferait d’un enfant malade : avec douceur et précaution.

J’ai éprouvé longtemps beaucoup de difficultés à regarder mon ventre et à respirer par le ventre. Respirer par le ventre est pourtant essentiel pour un patient IBD. Je pense que cela peut vraiment aider dans le processus de guérison. On ne peut jamais se débarrasser complètement de cette maladie, mais il est possible d’organiser sa vie de manière à ce qu’elle devienne supportable. Grâce à cette attitude, j’ai également récupéré assez rapidement de mes trois opérations.

 

Partagez cette page

Karen sur ...


Karen est atteinte de colite ulcéreuse