Coincée à la maison à cause du corona et de la colite

Depuis le début de la crise du corona, je me suis sentie isolée. Pendant la première vague, j’ai eu une grave poussée de colite, qui n’est toujours pas maîtrisée aujourd’hui. Parfois, je me sens mal. Surtout quand j’ai passé une journée entière à la maison. Pourtant, j’essaie d’en tirer le meilleur parti.

Ma colite n’est pas sous contrôle. Certains jours, je dois aller aux toilettes tout le temps. C’est tout à fait aléatoire, à tel point que j’ose à peine sortir. Pendant les mois d’été, tout allait bien, car je pouvais toujours entrer dans un café. Mais maintenant que les bars et les restaurants sont fermés, je ne peux plus aller aux toilettes nulle part. Les magasins refusent de me laisser entrer lorsqu’ils sont ouverts, même lorsque j’explique que j’ai ‘un problème’ aux intestins.

 Poussées à répétition

Suite à cela, j’essaie de m’occuper de manière aussi créative que possible chez moi. L’écriture est l’une de mes passions, et heureusement, je n’ai pas besoin de sortir de chez moi pour m’y adonner. Je peux aussi faire de petits travaux à la maison : j’ai plus de temps à y consacrer évidemment. Parfois, je m’offre un café à emporter, même si ce n’est pas l’idéal pour ma maladie, mais cela m’apporte un tel réconfort durant cette période de dingue que nous traversons…

Mon entourage fait preuve de beaucoup de compréhension à mon égard et ça me fait un bien fou ! J’espère quand même que je pourrai bientôt reprendre le contrôle de ma colite. Je pourrai alors sortir à nouveau, même si l’horeca est toujours fermé.

J’espère aussi qu’il n’y aura pas de troisième vague et que le troisième confinement fera baisser les chiffres. Imaginez qu’ils reportent à nouveau les consultations, comme lors de la première vague. Je suis trop malade en ce moment, et mes poussées sont réellement trop fréquentes. J’ai vraiment besoin d’aller à l’hôpital régulièrement.

Me faire vacciner, oui ou non ?

J’ai hâte que tout cela soit derrière nous. Il ne reste plus que quelques mois à attendre avant qu’une majorité de la population soit vaccinée. Mon médecin me conseille de me faire vacciner. J’en ai discuté avec lui car, au début, j’avais des doutes. J’avais surtout peur des effets secondaires. Cela pourrait-il me rendre malade ? Car mon système immunitaire est très affaibli en raison de mon traitement…Mon médecin a dissipé tous mes doutes à ce sujet : il m’a dit qu’il était simplement important que je me fasse vacciner et que les médicaments que je prends ne m’exposent pas à un risque accru de tomber malade. Je fais entièrement confiance à mon médecin. Je pense d’ailleurs que c’est important d’avoir ce type de relation de confiance avec mon spécialiste et mon généraliste. C’est vraiment crucial pour mon processus de guérison.

Vivre plus paisiblement, même après la crise

Cela dit, je pense qu’il y a, malgré tout, des aspects positifs dans cette période. Actuellement, par exemple, nous avons la possibilité de lever le pied. Le stress quotidien n’était pas ce qu’il y a de meilleur pour ma colite. Je ne supporte pas la pression, l’excès d’agitation. C’est pourquoi j’espère que, même après la crise, nous continuerons à ralentir le rythme trépidant de nos vies. Ça me permettrait de mieux digérer tout ça.

En savoir plus sur les sujets qui ont été abordés :

Partagez cette page

Katrien sur ...


Katrien est atteinte de colite ulcéreuse