Du stress à 8 ans

C’est à 19 ans que j’apprends enfin que je suis atteint de colite ulcéreuse. Je dis enfin, car avant cela il y a eu une période de dix ans d’incertitude et d’ignorance.

Les premiers symptômes se sont manifestés alors que j’avais 8 ans. J’avais souvent mal au ventre et j’avais aussi des pertes sanguines. Les premiers examens n’ont rien donné. « Il n’y a rien, c’est juste du stress », disaient les médecins. Un médecin pensait même que mes maux étaient psychosomatiques. J’ai donc aussi consulté deux fois un psychiatre, qui a tout de suite vu que je n’étais pas là à la bonne adresse. Après des années de visites stériles chez le généraliste et le spécialiste, mes parents en ont eu assez. « Plus d’examens ! » ont-ils décidé.

Un diagnostic après six mois

Les symptômes n’en ont pas disparu pour autant. Dix ans plus tard, je devais me faire examiner pour une autre raison. J’expliquai au gastro-entérologue les symptômes dont je souffrais depuis si longtemps. Elle voulut immédiatement analyser la chose. Grâce à elle, six mois et plusieurs hypothèses plus tard, j’ai finalement eu le diagnostic. C’est finalement un examen de laboratoire qui révéla que je souffrais de colite ulcéreuse.

Jamais adressé

Ma première réaction fut le soulagement. Mais aussi la colère. Pourquoi cela a-t-il duré si longtemps ? Pourquoi le médecin du premier hôpital ne m’avait-il jamais adressé à un spécialiste ? Pourquoi ces œillères ? J’ai aujourd’hui une très bonne relation avec mon médecin traitant.

Partagez cette page

Maikel sur ...


Maïkel est atteint de colite ulcéreuse.