Je ne veux plus souffrir de ces infernales douleurs abdominales

Au cours des trois derniers mois environ, j’ai un peu moins souffert de ma colite. Enfin ! Je puis à nouveau retourner plus souvent à l’école et je ne suis plus obligée de filer aux toilettes à tout bout de champ. J’ai en plus découvert que je suis allergique au lactose. Résultat, depuis que je suis un régime sans lactose, mes douleurs abdominales se font moins fréquentes.

 

Contrôles mensuels

Tous les mois, je vais chez le médecin et celui-ci me pose une batterie de questions. Comment je vais, quels sont mes symptômes, etc. Ouf, je remarque une amélioration ! Certes, je suis encore fatiguée, mais moins qu’avant. Je dois souvent aller aux toilettes, mais là également moins que par le passé. Je n’ai plus besoin de dire aussi souvent à l’école que je suis malade. Et quand je suis en classe et que je ressens un besoin urgent d’aller aux toilettes, j’ai le droit d’y aller rapidement sans demander la permission. C’est très important pour moi.

Régime sans lactose

J’ai récemment subi un test d’intolérance au lactose, un test qui s’est révélé positif. Depuis que j’ai été diagnostiquée, je surveille déjà mon alimentation de près. Je ne mange pas de brocolis, par exemple, et pas non plus de haricots, de petits pois ou de frites parce que je ne les supporte pas… Par contre, je buvais du lait tous les jours et là, maintenant, il faut que je m’habitue à m’en passer. Je n’ai pas non plus le droit de manger beaucoup de charcuteries et de biscuits. Parfois, je trouve cela difficile à supporter. Quand je vois ma sœur ou ma mère manger des biscuits, par exemple, j’en ai l’eau à la bouche. Mais je suis prête à résister car je ne veux plus souffrir de ces infernales douleurs abdominales.

Partagez cette page