Le crochet en guise de méditation

Auparavant, j’allais souvent nager, cela ne se produit plus très souvent. Le soir, je suis souvent trop fatiguée pour encore faire du sport. Mais j’aimerais bien recommencer. Le yoga et la méditation ne me conviennent pas vraiment non plus. Mais ce que je fais volontiers, c’est du crochet.

Cela m’apaise énormément. Ainsi, j’ai réalisé une poké ball pour mon petit garçon. Il l’utilise comme porte clef. Il joue constamment aux Pokémons et cela lui a fait très plaisir.

Partagez cette page