L’infirmière spécialiste des MICI : le lien entre médecin et patient

Frederika et Deborah sont infirmières, spécialistes des MICI à l’hôpital UZA d’Anvers. Elles sont les personnes de contact pour les patients atteints de la maladie de Crohn et de colite ulcéreuse de la clinique MICI.

Frederika a d’abord travaillé comme infirmière de recherche. Elle suivait alors des patients MICI qui participaient à des études cliniques. Ces études portaient sur l’efficacité et la sécurité de nouveaux médicaments pour le traitement de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse. Ce travail lui a permis de devenir infirmière spécialiste des MICI. Il y a quatre ans, Deborah a également pris ses fonctions d’infirmière MICI. Un jour par semaine, elles reçoivent l’aide de leur collègue Els.

Frederika : « Nous suivons les patients en salle de jour, où ils viennent pour leur traitement par intraveineuse ou pour une prise de sang par exemple. Nous nous informons de leur état de santé, nous vérifions leur médication actuelle, s’ils ont besoin de nouvelles prescriptions, et nous nous occupons également des contacts avec le médecin traitant. Nous discutons avec les patients qui viennent tout juste de subir une colonoscopie. Nous sommes également leur premier contact après le diagnostic. Nous passons alors tranquillement en revue toutes les informations que le médecin leur a données. Au cours de ce deuxième entretien, de nouvelles questions, d’autres doutes surgissent souvent. Nous leur donnons des explications supplémentaires sur le diagnostic et leur fournissons des informations complémentaires en leur remettant des dépliants ou des brochures. »

Deborah : « Nous apprenons aux gens comment ils doivent s’injecter les médicaments par voie sous-cutanée. Nous essayons aussi, autant que faire se peut, de combiner les rendez-vous des patients à l’hôpital avec d’autres rendez-vous, une consultation chez un autre spécialiste par exemple. Nous tentons ainsi d’éviter que les patients ne doivent trop souvent venir à l’hôpital. Nous veillons donc à ce qu’ils puissent se rendre chez leur médecin traitant, mais aussi – si nécessaire et en fonction des symptômes – chez le diététicien, le dermatologue, le rhumatologue… »

Frederika : « Nous communiquons nos coordonnées à chaque patient afin qu’il puisse nous joindre en cas de besoin ou s’il a des questions. Nous faisons fonction d’intermédiaire entre le patient, le médecin et les autres spécialistes. »

Partagez cette page

Frederika en Deborah sur ...


Frederika et Deborah sont infirmières, spécialistes des MICI