Moins 7 kg

J’ai ressenti les premiers symptômes voici un an : fortes diarrhées, nausées et sentiment permanent de fatigue. Un diagnostic n’avait pas été établi directement, il a fallu plusieurs mois avant que les médecins ne découvrent ce qui se passait concrètement. La colite n’a été diagnostiquée qu’en avril 2016, après qu’une forte crise m’ait fait perdre 7 kilos. Ma première réaction : « Cela explique beaucoup de choses vécues dans le passé. » En un sens, j’étais soulagée de savoir ce que j’avais, mais bien sûr, apprendre que vous avez une maladie chronique est tout sauf agréable.

Stress

Mon médecin a été très clair sur les causes de maladie : l’origine, c’est le stress. Nous venions de faire construire une nouvelle maison. Cela, combiné au fait d’avoir deux enfants en bas âge et un travail à temps plein a déclenché ma première crise. Pendant cette période, je devais me rendre jusqu’à 15 fois par jour d’urgence aux toilettes, et cela pendant plusieurs semaines d’affilée.

Une fois le diagnostic établi, on m’a prescrit une médication adaptée, dont l’effet a été immédiat. Heureusement, car se rendre aux toilettes 15 fois par jour est un enfer. C’était aussi incompatible avec mon travail, car je devais constamment quitter rapidement la classe.

Partagez cette page