Je ne sais jamais à l’avance ce qui va me déranger

Mon médecin ne me prescrit pas de régime spécifique. « Déterminez vous-même votre propre régime », me conseille-t-elle. Malheureusement, ce n’est pas si simple.

En effet, je ne sais jamais à l’avance ce qui va me déranger. C’est très ennuyeux. Pour moi et pour ceux qui m’invitent à dîner par exemple. S’il y a un ingrédient que je ne supporte pas à ce moment-là, je ne touche pas à mon assiette. On réagit parfois en me disant que ‘ce n’est pas grave’.

Je ne suis pas de régime, je mange ce que je veux. Ou plutôt, ce que je peux manger ce jour-là. Il peut aussi s’agir de frites. Ou d’autres aliments que de nombreux patients ne peuvent absorber. Comme cela varie en permanence, je vais rarement au restaurant. Alors que, pourtant, cela me plairait. Mais je suis trop stressé, alors je continue à agir ainsi.

Lorsque je suis en pleine crise, je n’ai pas à m’inquiéter de ce que je mange ou pas, car je suis incapable d’avaler quoi que ce soit. Je vis alors avec de l’eau et ce que je peux manger avec difficulté. C’est-à-dire presque rien.

Partagez cette page

Maikel sur ...


Maïkel est atteint de colite ulcéreuse.