Cette opération a été un déclic pour moi

En août 2018, il a bien fallu se rendre à l’évidence. La colite ulcéreuse dont je suis affecté était réfractaire au traitement. J’ai subi une importante opération chirurgicale. On m’a enlevé le côlon ainsi que le rectum et je vis désormais avec une stomie.

Une opération à risque, qui a donc été mûrement réfléchie. Cette stomie est définitive. On pouvait me la retirer, mais je préfère la garder car en réalité, cette opération m’a sauvé.

Qualité de vie

La stomie a provoqué un déclic chez moi et m’a permis de récupérer une qualité de vie que j’avais perdue depuis que je suis malade, à savoir depuis l’âge de 12 ans. J’en ai 28 aujourd’hui. J’ai pu reprendre le sport, un mi-temps médical et remanger certains aliments.

 

Actuellement, je prends encore des médicaments pour traiter la colite elle-même et un anti-inflammatoire pour la spondylarthrite, l’une de ses conséquences directes. Bien que je ne sois plus sous immunosuppresseur, je ressens toujours cette fatigue chronique, caractéristique de ce genre de maladie. Il faut apprendre à vivre avec, et pour ce faire, je peux compter sur l’aide de mon gastroentérologue, de mon médecin traitant, de tous les soignants qui m’entourent.

Partagez cette page

Maikel sur ...


Maïkel est atteint de colite ulcéreuse.