Pas de cava

Avant ma maladie déjà, je veillais à me nourrir sainement, mais jamais de manière extrême. Je mangeais raisonnablement et j’essayais de limiter la consommation de sucres et de graisses. Comme aujourd’hui mon alimentation me préoccupe beaucoup, je vais un peu moins au restaurant. Je le fais toujours, mais en toute conscience.

La nourriture que je me prépare est en fait celle que je digère le mieux. Lorsque je vais au restaurant, j’ai une chance sur deux d’avoir des problèmes. Même si je commande un plat sans gluten ni lactose.

Pendant les formations de yoga, nous recevons toujours des repas végétariens et, dans ce cas, je ne souffre jamais de mes intestins. Ce qui est tout le contraire dans les restaurants classiques et c’est pour ça que j’essaie de ne pas y aller. Je bois de temps en temps un verre de vin pendant les repas. Généralement sans problème. Par contre, je ne tolère pas le cava, ce que je regrette car je trouvais cette boisson vraiment délicieuse.

Partagez cette page

Karen sur ...


Karen est atteinte de colite ulcéreuse