S’accepter l’un l’autre

Au début, je pensais que j’avais une grippe intestinale. J’avais d’énormes crampes d’estomac, encore pires que des contractions. Je ne pouvais plus marcher à cause de la douleur. Je ne pouvais rien avaler. Les médicaments contre les crampes ne servaient absolument à rien. Un jour, un médecin m’a dit que je souffrais de pancolite.

La (pan)colite : une grippe intestinale puissance 10

La pancolite est une forme de colite dans laquelle l’ensemble du côlon est enflammé. Il s’est avéré par la suite que je ne devais pas prendre de médicaments contre les crampes abdominales. Je n’en ai d’ailleurs plus chez moi depuis lors. Au moment du diagnostic, nos deux enfants vivaient encore à la maison. Ils étaient déjà grands, suffisamment pour pouvoir m’aider. Je n’avais pas à me plaindre. Ces dernières années, je leur ai demandé instamment de se faire examiner, car la colite est parfois héréditaire.

Covoiturage en équipe

Mon mari est épileptique depuis sa naissance. Quand je l’ai rencontré, il me l’a dit immédiatement. Mais ce que cela signifie exactement, je ne l’ai appris que par la suite. Ce n’est que 16 ans plus tard que j’ai vécu et découvert de près, à ses côtés, ce qu’est réellement une crise d’épilepsie. Ce sont des choses que vous devez pouvoir accepter. Mon mari a accepté ma maladie sans aucun problème et se montre très patient, le matin, quand je ne peux pas partir immédiatement en raison de mes nombreuses visites aux toilettes.

Les enfants ont aussi appris à accepter qu’il faille parfois adapter sa vie à son état de santé. Mon mari n’est pas autorisé à prendre l’avion ou à conduire une voiture en raison de son épilepsie. C’est donc toujours moi qui conduis. Quand les enfants habitaient encore à la maison, nous faisions beaucoup de covoiturage. Tout le monde se déplaçait dans la même voiture, et nous avons appris à nous attendre les uns les autres afin de rentrer ensemble. Vous vous adaptez à la situation et aux personnes avec lesquelles vous voyagez.

Partagez cette page

Daisy sur ...


Daisy est atteinte de colite ulcéreuse.