Sorties et vacances ne sont pas un problème

Chaque année, nous partons en vacances en France ou en Allemagne, en voiture. Nous devons nous arrêter pour une pause toilettes plus souvent que la moyenne des voyageurs, mais cela ne pose jamais de problème. Nous allons aussi régulièrement dans les Ardennes ou nous faisons des sorties. Je ne m’en prive pas. Cela ne veut pas dire que tout va de soi.

Je regarde toujours autour de moi pour repérer les toilettes les plus proches. Nous n’allons pas dans les parcs de loisirs, mais heureusement mon fils n’en est pas du tout fan. Je n’ai donc pas à le lui refuser. Nous passons aussi régulièrement une journée au zoo.

Moyennant quelques arrangements, je peux pratiquement tout faire. Par exemple, si nous allons nous promener, avant de partir je mange des tartines plutôt qu’un repas chaud. Ainsi, je dois moins souvent me rendre aux toilettes. Et si nous allons à la mer, nous marchons sur la digue où l’on trouve toujours des établissements horeca dont je peux utiliser les WC.

Inquiet pour son papa

Je reçois énormément de soutien de la part de ma femme et de mon fils. Kenneth avait 11 ans quand j’ai appris le diagnostic et que j’ai subi mes opérations. J’ai éprouvé beaucoup de difficultés à lui expliquer ce qui se passait exactement. Surtout parce que j’étais très malade à ce moment-là. Ma femme et ses professeurs ont très bien géré cette période. Il se faisait beaucoup de souci pour moi et en parlait souvent, à l’école aussi. Les enseignants étaient au courant de ma maladie et montraient beaucoup de compréhension s’il était parfois un peu distrait. Il n’en fait plus un problème aujourd’hui, la maladie fait partie de notre famille.

Partagez cette page

Jurgen sur ...


Jurgen est atteint de colite ulcéreuse