Travailler avec une maladie chronique

Lorsque vous êtes atteint(e) d’une maladie chronique, vous vivez avec un corps qui ne fonctionne pas à 100 % de manière optimale. Dans le cas de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse, ce sont les intestins qui posent problème. Les moments, la fréquence et l’intensité de vos souffrances varient énormément. De plus, les symptômes de la maladie ne sont pas toujours visibles pour votre entourage. C’est pourquoi vous êtes peut-être souvent confronté(e) à de l’incompréhension. Cela peut être pénible, surtout au travail.

 

En effet, comment expliquer à vos collègues qu’à un moment vous vous sentez en super forme et que vous pouvez manger n’importe quoi, mais que l’instant d’après vous êtes à peine capable de sortir de chez vous et que vous ne pouvez rien digérer ? Et quid si vous voulez reprendre le travail après une longue absence ? Par exemple, comment faire le pas afin de retravailler après une opération suivie d’une longue période de convalescence ? Vous voulez peut-être travailler à temps partiel parce que votre organisme ne vous permet pas de le faire à temps plein, mais vous ne savez pas trop comment mettre ça en place avec de votre employeur. Ni même comment régler tous les détails sur le plan administratif.

Que se passe-t-il en cas d’absence prolongée ?

Le Prof. Dr. Elke Van Hoof est psychologue clinicienne. Elle accompagne les personnes qui souhaitent reprendre le travail (à temps partiel ou non) après une longue absence. Elke Van Hoof : « Se remettre au travail offre plusieurs avantages. Bien sûr, vous avez des revenus plus élevés, mais c’est aussi bon pour votre amour-propre. Vous pouvez redéployer les compétences qui sont les vôtres, ce qui vous procure une grande satisfaction. De plus, un emploi apporte une structure à votre vie et vous aide à entretenir vos contacts sociaux. Cela réduit le risque de dépression et d’autres souffrances psychologiques. »

Souvent, les gens veulent travailler, mais le seuil est trop élevé. Prof. Van Hoof : « Le traitement peut parfaitement se poursuivre après la reprise du travail. Mais pour que cela soit possible, il faut être capable de bien doser ses efforts. Des mesures flexibles sont prévues à cette fin en cas de reprise du travail. Celle-ci se fait alors sur mesure et au rythme qui vous convient. »

Pensez d’abord à vous

Un être humain a trois grandes responsabilités dans la vie. Et un certain nombre de petites, mais qui toutes peuvent être rangées sous le parapluie des trois premières :

  • En premier lieu vient la responsabilité de sa propre santé.
  • Ensuite, il y a la responsabilité de ceux qui vous sont chers.
  • Arrive enfin, en troisième position, la responsabilité de votre travail.

Dr. Van Hoof : « On pêche souvent contre cet ordre. La responsabilité numéro 1 est en général reléguée à l’arrière-plan. Pour autant qu’on lui laisse de la place, cela va de soi. Pourtant, ce n’est pas une manifestation d’égoïsme que de faire passer sa santé en premier, mais une cruelle nécessité. Plus vous vous sentez bien dans votre peau, plus vous pouvez agir de façon déterminante pour ceux que vous aimez et être efficace dans votre travail. Et dans ce cas, en fin de compte, tout le monde est satisfait. »

« Si vous êtes absent(e) pendant plus de 4 semaines, il est préférable de demander de l’aide pour votre réintégration. 80 % des salariés absents depuis 6 semaines ou plus font appel à un médecin ou à un psychologue du travail pour se remettre dans le bain. Il est important que vous relanciez la machine à un rythme adapté à vous et qui soit réalisable. » Elke Van Hoof a écrit un livre intitulé Weer aan de slag (Retour au travail) publié aux éditions Lannoo en 2018), à l’intention de tous ceux et celles qui veulent retourner travailler après une longue absence. Comment élaborer un plan de carrière adapté ? De nombreux facteurs peuvent être pris en compte. Par exemple, découvrez quelle est votre faculté de travail, à quelle heure de la journée vous avez le plus d’énergie, etc. et essayez d’en tenir compte. Dans son livre, elle met aussi de l’ordre dans le chaos administratif. Quels papiers devez-vous remplir ? Quelle est la procédure à suivre ? Vous pouvez commander son livre ici.

Partagez cette page