Vivre avec une stomie

J’ai porté une stomie pendant 14 mois. Ce genre de dispositif fait encore peur à de nombreux patients, mais pour moi, ce fut un soulagement. L’idée de sortir ne me stressait plus et j’avais également bénéficié d’un excellent accompagnement sur la façon de prendre soin de ma stomie. Trois semaines après mon opération, je me suis même rendue à Majorque pour une formation de yoga.

Cela va de soi, une stomie apporte également son lot d’inconvénients. J’ai même eu parfois des problèmes de fuite, ce qui n’est pas très agréable. Un jour, ma stomie s’est même détachée au restaurant. Ce n’est pas évident de prendre soin de soi dans d’aussi petites toilettes. Et en de pareils moments, on verse parfois une larme et on maudit toute cette situation. 

Mais dans l’ensemble, j’étais très contente de cette solution. Je pense aussi qu’il n’y a pas de quoi avoir honte de porter une stomie. J’ai brisé le tabou et je n’ai pas caché à mon entourage que j’en portais une. Je me trouvais encore belle et j’avais accepté ce changement dans mon corps dès le premier jour. 

Partagez cette page

Karen sur ...


Karen est atteinte de colite ulcéreuse